Logo AGFC: Association Genevoise de Football Corporatif

Gazette de la Sélection Corpo n°4

 

Gazette de la Sélection Corpo n°4

 
Affiche
L'équipe de la Sélection Genevoise

Chers amis footballeurs,

 

Le numéro de la Gazette que voici traitera d’abord d’un événement particulier. Il s’agit du tournoi annuel Indoors des Vernets. Cette manifestation réunit généralement des équipes qui tiennent le haut du pavé dans notre championnat suisse, sur une pelouse synthétique spécialement aménagée dans la patinoire.

 

En 2007 déjà, Footattitude avait organisé à cette occasion, un tournoi juniors ainsi qu’un tournoi inter entreprises. Ces deux compétitions avaient eu lieu la veille et l’avant-veille du tournoi tant médiatisé. Immédiatement après cette édition 2007, nous avons pris le taureau par les cornes, en faisant savoir au comité d’organisation que nous portions de l’intérêt à en découdre lors du tournoi 2008.

 

C’est donc le 14 janvier passé que la Sélection genevoise de Football corporatif se présentait à la patinoire des « Aigles » avec le contingent suivant : Francisco TRUJILLO (Emil Frey), Miguel DANTA (Charmilles), Jean-Michel BERGER (Crowne Plaza), Serge NOEL (LDS), Antonio AVENI (TPG), Sebastien CONTENTA (Migros), Bujar LATIFI (EMS Foyer St-Paul), Abel DIAS DE OLIVEIRA (Sedelec), Fabio SALERNO (Sedelec), David CARUANA (Caterpillar), Daniel ZUABONI (Merck Serono), Diogo RODRIGUES DE LIMA (Generali), Jack ROZE (OM Pharma).

 

Lorsque les joueurs ont pris connaissance des adversaires du groupe éliminatoire, un léger frisson les parcourut. Ils avaient à affronter Sport Motion, tenant du titre 2007, UBS 1, composé de joueurs d’exception tels que BAREA et HERTIG ainsi que le FC Aéroport international de Genève.

 

La rencontre initiale contre Sport Motion était tendue tout au long des quatorze minutes. Nous avons eu de la peine à rentrer dans le match, mais, les secondes s’égrainant, le niveau de jeu devenait meilleur. Nous avons ainsi pu remporter l’enjeu sur le score minimum syndical de 1 – 0. Au même moment, sur le terrain adjacent l’UBS 1 prenait le meilleur sur l’Aéroport International de Genève par 4 – 1.

 

Les joueurs savaient que l’UBS 1 allait être difficile à battre. Nous avions imaginé que notre adversaire, dont la moyenne d’âge de leurs joueurs de qualité était plus élevée que la nôtre, allait entamer la rencontre sur un rythme effréné, dans l’espoir de marquer rapidement, pour pouvoir ensuite fermer le jeu. La seule chance de la Sélection était de miser sur la jeunesse et d’asphyxier d’emblée ces footballeurs de renom. Malheureusement, la classe incontestable de certaines individualités a permis à l’UBS 1 de mener 1 – 0 seulement trente secondes après le coup d’envoi, puis 2 – 0 au bout de deux minutes de jeu. Notre formation allait au-delà d’une correction. C’était toutefois sans compter sur la volonté de chacun, puisque nous avons pu annihiler les assauts adverses et mêmes marquer un but.

 

La défait finale sur le score de 3 – 1 était toutefois inéluctable. Sur le terrain d’à-côté, l’Aéroport encaissait quant à lui un sec et sonnant 5 – 0 par Sport Motion.

 

Il restait à la Sélection le match qui, potentiellement, devait s’annoncer comme étant le moins complexe des trois, contre l’Aéroport International de Genève. Pour que les représentants du championnat corporatif genevois se qualifient, non seulement Sport Motion devait gagner contre l’UBS 1, mais en plus, la Sélection devait battre l’Aéroport International de Genève sur un score fleuve. Au vu du niveau de l’UBS 1, ce scénario paraissait utopique. Après avoir rapidement marqué le 1 – 0, les joueurs de la Sélection commençaient à balbutier leur football, encaissant même l’égalisation quelques minutes plus tard. Simultanément et contre toute attente, Sport Motion faisait notre jeu, puisque cette formation menait la danse contre l’équipe de la banque helvétique. Toutes les personnes présentes sur le banc, le coach, les remplaçants ainsi que les membres du comité AGFC présents, ont donné de la voix plus que jamais pour haranguer les troupes évoluant dans un piètre football. Il a fallu sept grosses minutes pour que la Sélection commence enfin à construire des phases de jeu enthousiasmantes. Durant la moitié du match restant, la formation corporative a scoré à six reprises, remportant ainsi l’enjeu par 7 – 1.

 

L’UBS 1 perdant son match, a ainsi qualifié la Sélection pour les finales et ce pour un seul petit but ! Jouant la 3ème – 4ème place contre une fringante équipe de Berney Associés, la Sélection, sans son gardien, blessé au cours du match précédant, a été défaite par 3 – 2 et s’est ainsi retrouvée au pied du podium. Joli résultat pour une première participation.

 

Sympathique idée, que celle de ce tournoi inter entreprises de la veille du grand événement télévisé. La Rédaction de notre Gazette y a toutefois trouvé un petit bémol. En programmant les finales immédiatement après les qualifications, la seconde partie du tournoi y perd un peu de sa verve.

 

En effet, le règlement indique que les deux meilleurs premiers jouent la finale alors que les deux autres premiers de groupes s’affrontent pour la 3ème place.

 

Dommage qu’un premier de groupe à deux victoires n’ait plus aucunechance lors d’un second tour, contre trois autres formations premières avec trois victoires. On peut pourtant aisément imaginer que dans un groupe où chacun a gagné contre chacun, le niveau de jeu était peut-être plus élevé. Quant à la qualité de l’accueil des accompagnateurs, elle laisse sans doute également à désirer, puisque les tranches de pâtés du buffet semblent contingentés, ce malgré le prix exorbitant de la finance d’inscription.

 

Pour la version 2009 du tournoi, demandez donc à vos épouses de prévoir un club sandwich. La Rédaction est convaincue que lors de l’événement phare du lendemain, les vedettes présentes n’ont certainement pas ressenti cette même carence. Cela dit, nous tenons encore à remercier le comité d’organisation d’avoir permis à la Sélection Corporative de pouvoir participer à ce tournoi festif et convivial.

 

La seconde partie de cette édition est consacrée au 2ème tournoi « Futsal Open » (anciennement Kelme), organisé par l’AGFC, dans la salle de l’école de Mécanique, CEPTA, au Petit-Lancy. 14 équipes ont participé à ce tournoi, qui s’est déroulé sur deux jours, soit le samedi 2 et le dimanche 3 février 2008. Notre Sélection Corporative était également au rendez-vous.

 

Le tour éliminatoire était très mitigé. Notre équipe fanion a eu toutes les peines du monde à faire ronronner son moteur. Malgré cela, avec 3 victoires, 1 match nul et 2 défaites, elle a terminé 4ème dans une poule de sept équipes, dans laquelle les quatre premiers du classement étaient justement qualifiés pour les quarts de finale.

 

Le lendemain, les joueurs de la Sélection se sont présentés sur le terrain avec un tout autre état d’esprit. Conscients que la rencontre les opposant au FC Laiteries Réunies, premier de l’autre poule, serait une tâche ardue, les membres de la formation de l’AGFC ont rassemblé leurs forces pour présenter un match combatif. Ils se sont ainsi qualifiés pour les demi-finales sur le score de 3 – 0.

 

Le tour suivant s’annonçait chaud, contre une excellente équipe de Firmenich, dont les joueurs et le coach ont des caractères forts et l’esprit gagnant et qui jusqu’ici pouvait se targuer d’avoir la meilleure défense du tournoi. La rencontre était pour le moins tendue et bien malin celui qui aurait pu désigner le vainqueur à l’avance. Finalement les dernières minutes ont penché en faveur de la Sélection, puisqu’elle accédait à la finale du tournoi pour la seconde fois en deux éditions, par une victoire 4 – 2.

 

Ce dernier match n’était pas le plus facile. L’adversaire, le FC Résidence Saconnay, était parfaitement organisé et d’une volonté de fer pour soulever la coupe sur la plus haute marche du podium.

 

Le combat s’est déroulé à couteaux tirés et ce n’est que dans les dernières secondes que la Sélection a pu passer l’épaule en remportant l’enjeu sur le score de 3 – 2.

 

Certes la Sélection genevoise de Football Corporatif a déjà gagné des matches depuis sa création. Mais pour la première fois en deux saisons, après avoir plusieurs fois échoué de peu, cette formation gagne un tournoi. Ceci prouve sa force de caractère, sa régularité ainsi que ses qualités individuelles et collectives. De surcroît, il règne dans le groupe une ambiance de franche amitié, ce qui ne fait qu’accroître le plaisir de tout un chacun.

 

C’est donc avec impatience que nos représentants attendent les nouveaux venus qui seraient tentés par une expérience sous le maillot bleu clair de la Sélection Genevoise de Football Corporatif. Pour ce faire, il suffit de vous annoncer au sélectionneur, dont vous trouverez de quoi le contacter sur le site officiel de l’Association.

 

Longue vie à l’AGFC, vive le foot et surtout… vive le fair-play !

 

Vendredi 8 février 2008

Roger WAEGER